> A propos de Bull > Actualité >

Xerox choisit bullion pour virtualiser ses applications critiques

Pour fournir ses services managés d'éditique et de dématérialisation, Xerox exploite des applications métiers variées et exigeantes. Avec bullion, Xerox a trouvé la plate-forme idéale pour concilier virtualisation et performance.

Paris, le 7  Avril  2011 - 

A la suite du rachat d'ACS en 2010, Xerox est devenu le leader mondial de la gestion documentaire et des processus métiers. Regroupées au sein de sa branche d'activité Global Document Outsourcing, ces prestations concernent aussi bien l'édition de documents sortants (factures, contrats, courriers clients...) que la dématérialisation de documents entrants (commandes, formulaires, courriers de réclamation...). Le coeur de métier de Xerox repose donc sur des applications très spécialisées (éditique, numérisation, reconnaissance de caractères...) et sa capacité à traiter de façon performante des volumes importants de données et de documents.

En France, Xerox possède une quinzaine de sites de production, dans lesquels sont implantés les systèmes d'impression et de numérisation, et de deux data centers, où sont regroupés les moyens informatiques nécessaires à ces prestations, soit près de 450 serveurs logiques. La DSI de Xerox en charge des offres d'externalisation documentaire souhaitait mutualiser les ressources physiques de l'ensemble de ses environnements, y compris Windows. « Nous avons commencé par étudier les solutions de virtualisation disponibles, et nous avons retenu VSphere de VMWare », raconte Bastien Vigneron, DSI de Xerox. Restait alors à trouver la plate-forme la mieux adaptée pour accueillir cet environnement.

bullion, un choix évident

Rapidement, Xerox est séduit par les nouveaux serveurs novascale bullionTM de Bull, les seuls conçus nativement pour la virtualisation. « bullion s'appuie sur une ingénierie issue du monde mainframe et de systèmes offrant une très haute disponibilité, et cela nous a considérablement rassurés », explique Bastien Vigneron. S'agissant de virtualisation de nombreuses applications, la fiabilité de la plate-forme est d'autant plus critique. La proximité et la disponibilité des experts de Bull ont également joué un rôle décisif dans le choix de la solution. « Dès que nous avions un doute ou une interrogation technique, nous obtenions des réponses rapides et de qualité ; c'est plus difficile avec des fournisseurs américains dont les experts basés aux USA sont moins accessibles », précise Bastien Vigneron.

Aujourd'hui, Xerox utilise cinq serveurs bullion, deux pour sn data center principal, deux en miroir sur son data center secondaire, et un pour ses propres besoins informatiques. Actuellement, les deux bullion du site principal accueillent 49 serveurs de production, soit en remplacement d'anciennes machines, soit pour de nouveaux projets. « Le premier bénéfice net de bullion et de VSphere est de permettre de monter un serveur en quelques minutes contre plusieurs heures auparavant », souligne Bastien Vigneron.

Une montée en charge linéaire et maîtrisée

Ces serveurs accueillent les applications coeur de métier des offres de service de Xerox : des progiciels de lecture automatique de document pour la dématérialisation, très consommateurs de CPU et de mémoire, des serveurs de bases de données et des serveurs éditiques traitant des fichiers très volumineux et donc très gourmands en I/O, des fermes de serveurs virtualisant les postes de travail, des serveurs d'infrastructure... « Les serveurs bullion sont des machines sophistiquées qui sont chez nous très sollicitées ; mais malgré la variété des applications et de leurs besoins, on constate une bonne gestion de la charge, qui progresse de façon linéaire sur toutes les dimensions, sans engorgement. Avec bullion, les applications bénéficient pleinement de la puissance des processeurs Intel Xeon », se félicite Bastien Vigneron.

Haute disponibilité et économies d'énergie

Globalement, l'infrastructure offre une disponibilité de 99,997 % en 24×7×365 grâce au montage en cluster des bullion avec accès redondant au SAN (mis en place au même moment), et aux mécanismes intégrés à VSphere. Pour les clients bénéficiant des SLA les plus élevés, Bull a mis en place pour Xerox un processus de basculement vers le site secondaire, sur lequel les configurations sont répliquées dans le cadre du PCA (plan de continuité d'activité). Enfin, outre les bénéfices d'échelle liés à la virtualisation, et donc à la réduction du nombre de machines physiques, la conception de bullion, et notamment son alimentation active/passive brevetée, devrait contribuer à une réduction significative de la consommation énergétique, de l'ordre de 30 %.

« Au bout de plusieurs mois d'exploitation, nous enregistrons les niveaux de performance que nous escomptions et nous n'avons eu ni panne ni même alerte matérielle sur les bullion, qui se révèlent très fiables et équilibrés malgré leur jeunesse », insiste Bastien Vigneron. Celui-ci envisage désormais de renforcer les capacités mémoires de ses bullion pour les pousser au maximum de leur potentiel, et surtout d'augmenter leur puissance grâce au BCS (Bull Coherence Switch). Ceci permettra d'accompagner la montée en charge de des offres de service de Xerox.

A propos de Xerox Europe

Xerox Europe, filiale européenne de Xerox Corporation, commercialise une gamme complète de produits, solutions et services, ainsi que les consommables, matériels et logiciels associés. Ces offres s'articulent autour de trois axes : l'impression bureautique petits et grands volumes, l'impression de production et les environnements arts graphiques, et les services incluant le conseil, la conception et la gestion de systèmes documentaires jusqu'aux solutions d'externalisation complètes. Depuis l'acquisition d'ACS en février 2010, Xerox propose également aux entreprises et institutions gouvernementales, une offre étendue de services d'externalisation des processus métier et de services informatiques. Elle couvre le traitement des données ou des services de gestion de prestations pour les personnels, le support aux fonctions financières ou la gestion de la relation clients. Les 136 000 collaborateurs de Xerox veillent à satisfaire leurs clients dans plus de 160 pays à travers le monde

Xerox Europe possède également des unités de production en Irlande, et au Royaume-Uni, une plate-forme logistique aux Pays-Bas, ainsi qu'un centre de recherche et de développement (Xerox Research Centre Europe) à Grenoble.

Pour plus d'informations: www.xerox.com

Xerox® et le logo sphérique associé sont des marques déposées de Xerox Corporation aux Etats-Unis et/ou dans d'autres pays.

A propos de Bull

 

Bull est l'opérateur de confiance de la donnée en entreprise. Positionné sur le Cloud et le Big Data, le groupe assure l'intégration et la gestion de systèmes hautes performances et de solutions de sécurité de bout en bout. Bull propose des offres permettant à ses clients de traiter toute l'information à leur disposition pour créer de nouveaux usages. En toute sécurité, Bull transforme la data en valeur pour les organisations.

Aujourd'hui, Bull compte 9200 collaborateurs répartis dans plus de 50 pays dont 700 personnes entièrement dédiées à la R&D. En 2013, Bull a réalisé un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros.

Pour plus d'informations :
http://www.bull.fr  /  http://www.facebook.com/Bull  /  http://twitter.com/bullfr


Contact
Bull
Aurélie Negro
5 Bd Gallieni - 92445 Issy Les moulineaux Cedex - France
Phone: +33 1 58 04 05 02
E-mail: aurelie.negro@bull.net


Retour haut de page
ImprimerEnvoyer cette pagePartager sur Facebook.Partager sur Linkedin.Partager sur Viadeo.Partager sur Technorati.Partager sur Digg.Partager sur Delicious.Ajouter à ses favoris Google.Partager sur Windows Live.Partager sur Twitter.
EN SAVOIR PLUS
En savoir plus sur bullion >
CONTACT

Aurélie Negro
+33 1 58 04 05 02
aurelie.negro@bull.net