> A propos de Bull > Actualité >

Le Crédit Agricole Belgique choisit les solutions intégrales stockage et serveurs Escala de Bull

Bruxelles, le 14  Mars  2012 - 

Pour faire face à la croissance de ses besoins en termes de stockage et de serveurs, le bancassureur Crédit Agricole fait confiance au matériel et aux services de Bull. La flexibilité et la rapidité avec lesquelles Bull a présenté ses solutions basées sur des serveurs Escala ont joué un rôle déterminant dans la décision du Crédit Agricole.

Les banques figurent parmi les plus grandes consommatrices d'informatique. Lorsque l'une d'elles reprend un concurrent, comme le Crédit Agricole l'a fait vis-à-vis de Centea, il faut fusionner les deux infrastructures IT ou tout regrouper sur une des deux plates-formes existantes. En l'occurrence, c'est la deuxième option qui a été retenue ici : l'infrastructure Centea, opérant sur les systèmes de l'ex-maison mère KBC, a migré vers la plateforme TIC du Crédit Agricole. Il est alors primordial d'intégrer parfaitement ces fonctions critiques, dans les plus brefs délais.

Conversion rapide

Généralement, le Crédit Agricole agrandit structurellement son parc de serveurs tous les quatre ou cinq ans pour répondre aux besoins d'une croissance normale. Cette fois-ci pourtant, compte tenu du rachat de la banque Centea, l'augmentation de la capacité des serveurs a constitué un projet TIC stratégique à forte visibilité au sein du groupe.

« Une étude a montré que l'intégration de Centea allait quadrupler le volume de transactions, alors que la puissance de traitement ne ferait que doubler et que l'effectif progresserait de 50% à peine », explique Yves Danneels, CIO au Crédit Agricole. « Nous devions donc mettre en place le plus rapidement possible une infrastructure de serveurs pouvant offrir un temps de réaction plus court et une capacité de traitement nettement plus élevée. Un fameux défi ! »

Serveur Escala

Proof-of-concept réussi

Pour s'assurer que les serveurs critiques Bull allaient effectivement répondre aux nouvelles exigences, le Crédit Agricole a insisté pour que soit organisé un proof-of-concept. Le bancassureur a ainsi pu tester dans ses propres installations un serveur Escala M7-700 mis à sa disposition par Bull, en le mettant à l'épreuve sur la base des besoins futurs. Après environ un mois d'essais complexes et intensifs dans un environnement critique, le Crédit Agricole fut rassuré : les résultats obtenus permettaient d'envisager avec confiance le quadruplement des transactions. Yves Danneels, CIO, disposait de toutes les garanties nécessaires pour soumettre le projet au comité de direction.

Aujourd'hui, les quatre serveurs Escala M7-700 de Bull tournent dans un environnement de test. L'entrée en production est prévue en avril 2012. Les machines sont appelées à remplacer les actuels serveurs Bull Escala PL1660R-L, basés sur la technologie Power6. Chacun des nouveaux Escala M7-700 dépasse les attentes en termes de performance, disponibilité, efficience et virtualisation. Modulaires et évolutifs, les systèmes sont conçus pour renforcer la flexibilité du métier et l'efficience de l'IT. Ils apportent aux applications d'entreprise une ouverture et une robustesse sans précédent.

Conseil pour la maintenance de la plate-forme de stockage

À peu près au même moment, le Crédit Agricole renouvelait ses contrats avec EMC, fournisseur de sa plate-forme de stockage VMAX. Le Crédit Agricole a choisi de confier à Bull le conseil en maintenance et tout ce qui l'entoure. « Pour nous, poursuit Yves Danneels, il était logique de travailler avec un acteur nous proposant un service intégral et sans faille pour notre plateforme combinée de serveur et de stockage. »

Partenariat ouvert et possibilités d'avenir

Outre un rapport qualité-prix plus qu'équilibré, la réactivité et la flexibilité de Bull ont convaincu le Crédit Agricole de faire totalement confiance à l'entreprise informatique française. « Nous avons pu organiser le proof-of-concept très rapidement, et cela a séduit le Crédit Agricole », commente Saskia Van Uffelen, CEO de Bull Belux. « La souplesse de notre organisation nous permet de satisfaire les clients qui ont besoin d'une solution rapide. »

Le partenariat qui unit Bull au Crédit Agricole date d'il y a huit ans déjà. En 2003, la banque a adopté une nouvelle architecture Bull Escala, basée sur la plate-forme AIX/Power. Au début, les serveurs étaient du type Bull Escala PL1650, basés sur la technologie Power5. En 2009, ils ont cédé la place aux serveurs Bull Escala PL1660R-L. La collaboration avec Bull se passe bien, confirme Yves Danneels : « Nous nous connaissons depuis longtemps et nous communiquons sans détours, en toute transparence. Cela nous fait gagner beaucoup de temps. À l'avenir, Bull dispose encore d'un important potentiel au Crédit Agricole. Chez nous, chaque projet est une compétition ouverte. Nous plaçons la barre de plus en plus haut. Cela demande du temps et des moyens. Mais en échange, la valeur ajoutée vaut l'investissement. Bull vient de le prouver, une fois de plus. »

Comme au Crédit Agricole, Bull accompagne toujours ses clients Escala : les équipes spécialisées peuvent s'appuyer sur des centres de compétence internes qui regroupent des experts de différents domaines. Ensemble, ils définissent et implémentent l'architecture des applications critiques (p.ex. bases de données, ERP, haute disponibilité...).

Le Crédit Agricole

Le Groupe Crédit Agricole compte cinq entités : la banque coopérative Crédit Agricole et ses quatre filiales, Crédit Agricole Assurances, la banque-niche Europabank, la banque en ligne Keytrade Bank et Centea. Les actionnaires du Groupe sont les caisses coopératives belges Lanbokas et Agricaisse (50 %) ainsi que le Crédit Agricole français (50 %).

Aujourd'hui, le Groupe Crédit Agricole se profile comme bancassureur universel et propose une alternative aux grandes banques. En 2011, le Groupe a réalisé un bénéfice de 55,5 millions d'euros avec 3923 collaborateurs. Le département TIC du Groupe Crédit Agricole, installé à Bruxelles, occupe une centaine de personnes. À terme, le Groupe Crédit Agricole espère engager encore une cinquantaine d'informaticiens. L'opération est en cours.

Contact
Saskia Van Uffelen
CEO Bull Belux & European Institutions Bull
Saskia.Van-Uffelen@bull.be
Tél. +32 473 21 41 78

José Delameilleure
Bull Communications Department
communicationsdepartment@bull.be
Tél. +32 473 93 83 24

A propos de Bull

 

Bull est l'opérateur de confiance de la donnée en entreprise. Positionné sur le Cloud et le Big Data, le groupe assure l'intégration et la gestion de systèmes hautes performances et de solutions de sécurité de bout en bout. Bull propose des offres permettant à ses clients de traiter toute l'information à leur disposition pour créer de nouveaux usages. En toute sécurité, Bull transforme la data en valeur pour les organisations.

Aujourd'hui, Bull compte 9200 collaborateurs répartis dans plus de 50 pays dont 700 personnes entièrement dédiées à la R&D. En 2013, Bull a réalisé un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros.

Pour plus d'informations :
http://www.bull.fr  /  http://www.facebook.com/Bull  /  http://twitter.com/bullfr


Contact
Bull
Aurélie Negro
5 Bd Gallieni - 92445 Issy Les moulineaux Cedex - France
Phone: +33 1 58 04 05 02
E-mail: aurelie.negro@bull.net


Retour haut de page
ImprimerEnvoyer cette pagePartager sur Facebook.Partager sur Linkedin.Partager sur Viadeo.Partager sur Technorati.Partager sur Digg.Partager sur Delicious.Ajouter à ses favoris Google.Partager sur Windows Live.Partager sur Twitter.
CONTACT

Aurélie Negro
+33 1 58 04 05 02
aurelie.negro@bull.net