> A propos de Bull > Actualité >

Forte croissance de la rentabilité opérationnelle au premier semestre 2012

  • Activité commerciale soutenue au premier semestre ; le book to bill s'établit à 1,09
  • Hausse de la marge brute et forte progression (+29%) de la rentabilité opérationnelle
  • Amélioration du flux de trésorerie opérationnelle par rapport à 2011
  • Objectifs à moyen terme confirmés


Paris, le 26  Juillet  2012 - 

Réuni le 25 juillet 2012, le conseil d'administration de Bull a examiné et arrêté les comptes consolidés semestriels revus par les commissaires aux comptes.

Chiffres clés

Millions d'euros
Premier semestre 2012
Premier semestre 2011
Variation
Prises de commandes1
670,3
649,8
+3,2 %
Chiffre d'affaires consolidé
616,7
612,4
+0,7 %
Marge brute
% du chiffre d'affaires
141,5
22,9 %
137,8
22,5 %
+2,7 %
Frais de R&D nets
(11,4)
1,8 %
(10,9)
1,8% 
 
Frais commerciaux et administratifs
(112,1)
18,2 %
(110,3)
18,0 %
 
EBIT1
% du chiffre d'affaires 
18,1
2,9 %
14,0
2,3%
+29 %
Résultat net
7,5
7,4
+1,3 %
Flux de trésorerie opérationnelle
(54,5)
(65,1)
 

Philippe Vannier, Président-directeur général de Bull a déclaré : « Au premier semestre, le Groupe a amélioré significativement sa rentabilité et a accéléré son positionnement sur les segments de croissance de notre secteur. Bull a notamment été sélectionné par le Fonds pour la Société Numérique géré par la Caisse des Dépôts pour deux investissements d'avenir, l'un en partenariat avec SFR pour la création d'une centrale numérique à vocation européenne et le second, NumInnov, pour la diffusion de la technologie du calcul intensif auprès des PME. Dans un contexte économique très incertain, nous sommes particulièrement vigilants sur la maîtrise de notre rentabilité et sur la préservation de notre trésorerie qui garantissent notre capacité d'investissement dans l'avenir. »

Au premier semestre 2012 :

  • Bull a été retenu par le Fonds pour la Société Numérique pour la création avec SFR et la Caisse des Dépôts d'une centrale numérique sécurisée et hautement disponible. Ce projet représentera un investissement de 225 millions d'euros. Bull y participera à hauteur de 20%.
  • Dans le cadre des investissements d'avenir, Bull a également été retenu pour la création d'un cloud de calcul intensif qui permettra la diffusion de cette technologie auprès des PME. L'investissement prévu sur les semestres à venir est de 28 millions d'euros, dont la part de Bull s'élèvera à 55%
  • Sur le semestre, les prises de commandes progressent de 3,1% ; le ratio book to bill 1 s'établit à 1,09
  • L'activité commerciale a été particulièrement dynamique en France pour les activités d'infogérance et la plupart des offres de la division sécurité
  • A l'international les prises de commandes sont en forte hausse au Royaume-Uni, ainsi que dans certains marchés émergents tels la Pologne, l'Egypte ou le Maroc
  • Ainsi, le chiffre d'affaires réalisé à l'international progresse et atteint 43,2% du chiffre d'affaires consolidé comparé à 42,6% au premier semestre 2011
  • La marge brute s'élève à 141,5 millions d'euros, soit 22,9 % du chiffre d'affaires, en croissance à la fois en volume et en taux
  • Les frais de R&D augmentent, reflétant un effort de recherche et développement soutenu, nécessaire dans le calcul intensif, en particulier à l'heure où l'Union Européenne mesure les enjeux stratégiques de l'activité ; le montant de R&D brut s'élève à 38,8 millions d'euros, en hausse de 8,8 millions d'euros
  • L'EBIT s'établit à 18,1 millions d'euros, en hausse de 29% par rapport à l'EBIT de 14,0 millions d'euros pour le premier semestre 2011,
  • Le résultat net est un profit de 7,5 millions d'euros, en progression par rapport au premier semestre 2011
  • Le flux de trésorerie opérationnelle est en amélioration de 10,6 millions d'euros par rapport à celui du premier semestre 2011.

Perspectives

Le Groupe confirme les objectifs à moyen terme publiés le 9 décembre 2010 lors de la présentation de son plan stratégique de développement, BullWay 2011-2013. La mise en place du plan, lancé dès le premier semestre 2011, se déroule comme prévu. D'une part, les actions visant à insuffler une nouvelle dynamique commerciale portent leurs fruits. Ainsi, en 2 ans, les prises de commandes sont en hausse de 7,7%, le chiffre d'affaires progresse de 4.3%2. D'autre part, la maîtrise des process et des coûts indirects conduit à une progression de la marge brute de 7,9% et à une hausse de l'EBIT de plus de 40% sur la même période3.

Performance par Business Line

Bull présente une marge opérationnelle par Business Line, conformément au pilotage de l'entreprise. Certains coûts fonctionnels et transverses, correspondant entre autres à la gestion commerciale des grands comptes et à l'organisation internationale, n'ont pas été alloués aux divisions compte tenu de leur caractère mutualisé, destiné à favoriser les synergies.
Les comparaisons sont établies à semestre équivalent d'une année sur l'autre.

Performance 1er semestre 2012 par Business Line

(en millions d'euros) Innovative Products Computing Solutions Business Integration Solutions Security Solutions Total

Prises de commandes externes
Ratio book to bill4

36,7
1,18

399,0
1,07

169,7
1,07

64,9
1,17

670,3
1,09

Chiffre d'affaires total
Chiffre d'affaires inter BL

85,6
(54,6)

374,5
(2,2)

164,5
(6,5)

58,7
(3,3)

-
-

Chiffre d'affaires consolidé
Evolution 2012/2011

31,0
+10,9 %

372,3
-2,7 %

158,0
+6,3 %

55,4
+4,3 %

616,7
+0,7 %

Marge contributive avant APA4

9,0

27,9

5,8

1,8

44,5

APA

-

-

-

(1,3)

(1,3)

Marge contributive

9,0

27,9

5,8

0,5

43,2

Coûts fonctionnels transverses

       

(25,1)

EBIT

       

18,1

Innovative Products

Grâce à la croissance des activités d'intégration et des partenariats R&D dans le domaine du calcul intensif, les prises de commandes externes sont en forte progression de 21,2% au premier semestre. Le chiffre d'affaires s'élève à 31 millions d'euros, en progression de 10,9 % grâce à la croissance d'une part de bullion, le serveur haut de gamme intégrant les technologies VMware dès la conception et au coeur du bullion cloud platform, et d'autre part de la coopération R&D avec un client industriel français. La pertinence des offres de calcul intensif a été clé dans la sélection du projet NumInnov par la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Le ratio book to bill s'élève à 1,18 pour la période. Le taux de marge contributive de cette division s'établit à 10,6% du chiffre d'affaires total, stable en taux par rapport à 2011.

Computing Solutions

Grâce à un dynamisme très fort en 2011, les offres Extreme Computing ont une base de comparaison défavorable, tant en termes de prises de commandes du premier trimestre (Aachen, Rokkasho) que de livraisons du semestre (Aachen, Rokkasho, CURIE). Par conséquent, les prises de commandes sont en léger retrait de 1% par rapport à 2011, malgré la progression des commandes des autres activités de la division.

Le chiffre d'affaires s'établit à 372,3 millions d'euros, en légère diminution de 2,7% au premier semestre. La baisse relative des activités d'Extreme Computing et le recul des activités Unix dans un marché plus concurrentiel ne sont pas totalement compensés par la progression sensible des activités de service d'infrastructure et de stockage. Le ratio book to bill s'établit à 1,07. Grâce à un suivi actif des charges, Computing Solutions enregistre une marge contributive de 27,9 millions d'euros, soit 7,4% du chiffre d'affaires, en progression par rapport à 2011 en volume et en taux.

Computing Solutions, en association avec la division Sécurité est responsable du lancement du projet Andromède avec SFR et la CDC. Ce projet est complémentaire des offres actuelles de la business line en matière de cloud computing, retenues notamment ce semestre par La Poste et Valeo.

Business Integration Solutions

Les prises de commandes augmentent fortement de 8,1 % à fin juin par rapport à la même période de 2011, principalement tirées par les activités de software et d'Application Management. De la même manière, la division enregistre un chiffre d'affaires de 158 millions d'euros, en progression de 6,3 %, dans un marché pourtant particulièrement concurrentiel. Les activités en France, en Belgique et en Pologne soutiennent principalement cette croissance. Le ratio book to bill ressort à 1,07 pour la période. La marge contributive s'établit à 5,8 millions d'euros, en progression de plus de 70% par rapport à 2011 à la fois en volume et en taux. Cette double performance, en termes d'activité comme de rentabilité est particulièrement appréciable dans un contexte économique tendu. La division intervient sur des projets toujours plus complexes comme au Brésil, auprès de la chaîne de parfumeries O'Boticario pour laquelle a été développée une solution de communication globale des 3 000 franchises à l'échelle d'un continent.

Security Solutions

Les prises de commande de cette Business Line sont en croissance significative de 9% par rapport au premier semestre de 2011, soutenues par la majorité des activités de la division. Le chiffre d'affaires s'élève à 55,4 millions d'euros, en progression de 4,3 %. Les activités sécurité développées par Amesys progresse significativement tant en termes de chiffre d'affaires que de rentabilité. Le ratio book to bill de la division ressort à 1,17. La marge contributive avant APA de Security Solutions s'établit à 1,3 million d'euros, en légère amélioration par rapport à 2011. La croissance se poursuit comme au premier trimestre dans le transport où a été mise en place, par exemple pour Rhônexpress, une solution billettique complète.

EBIT

Après prise en compte des coûts fonctionnels et transverses non alloués (qui incluent principalement les coûts de gestion commerciale des grands comptes et l'organisation internationale) et du résultat de change sur flux opérationnels, Bull affiche un EBIT consolidé de 18,1 millions d'euros, soit 2,9% du chiffre d'affaires, en progression de 29% en volume par rapport à 2011 (14 millions d'euros, soit 2,3% du chiffre d'affaires de la période).

Résultat net

Après prise en compte notamment des coûts de départs transactionnels en diminution par rapport aux années précédentes (0,7 million d'euros en 2012, comparé à 4,9 millions d'euros en 2011), le résultat opérationnel s'établit à 18,6 millions d'euros au premier semestre 2012. Ce montant est à comparer avec 18,2 millions d'euros pour la même période en 2011, dont 6 millions d'euros résultaient de la reprise d'une provision relative à des litiges anciens qui s'étaient résolus favorablement.
Au premier semestre 2012, en raison de l'allègement des charges financières, le résultat financier ressort à - 5,1 millions d'euros, en amélioration par rapport au premier semestre 2011 en raison notamment de la diminution de la charge nette d'actualisation de la créance de crédit d'impôt recherche.
La charge d'impôts pour la période s'établit à 6,0 millions d'euros. Elle inclut la CVAE pour un montant de 4,1 millions d'euros au titre du premier semestre 2012.
Bull enregistre un résultat net, part du Groupe, positif de 7,5 millions d'euros pour le premier semestre 2012, comparé à 7,4 millions d'euros pour la même période en 2011.

Trésorerie

Le flux opérationnel de trésorerie opérationnelle est négatif de 54,5 millions d'euros à comparer à un flux négatif de 65,1 millions au premier semestre 2011. Cette évolution s'explique principalement par une meilleure maîtrise du besoin en fonds de roulement en 2012.
La trésorerie affiche, comme les années précédentes, une forte saisonnalité d'un semestre à l'autre, la génération de cash étant habituellement plus forte au deuxième semestre. La saisonnalité est également forte à l'intérieur de chaque semestre, les mois de juin et décembre représentant des points hauts de la trésorerie.
Enfin, les éléments non récurrents du premier semestre 2012, liés aux acquisitions et aux restructurations, ont généré un flux financier négatif de 9,5 millions d'euros, à comparer à un flux négatif de 4,8 millions d'euros en 2011.
A fin juin 2012, la trésorerie brute1 s'élève à 275 millions d'euros, et la trésorerie nette1 à 199 millions d'euros. Cette dernière est à comparer à 204,9 millions d'euros au 30 juin 2011.

Principales actualités du premier semestre

Bull et SFR ont été sélectionnés dans le cadre du projet Andromède pour la mise en place d'une centrale numérique souveraine. Bull, SFR et la Caisse des Dépôts (CDC) créent une société commune. Ce projet représentera un investissement de 225 millions d'euros. Bull y participe à hauteur de 20%.
Le projet NumInnov de Bull a été sélectionné par le Fonds pour la Société Numérique géré par la CDC pour la mise en place d'un cloud de calcul intensif. Ce cloud permettra la diffusion de cette technologie auprès des PME tant dans son utilisation que dans la création d'un écosystème du calcul intensif en France.

Innovative Products

Le prix Bull-Joseph Fourier 2012 récompense 3 équipes scientifiques pour leurs avancées dans la recherche et dans l'innovation
Le premier prix a récompensé la première modélisation de la structuration de tout l'Univers observable du Big-Bang jusqu'à aujourd'hui, réalisée sur le supercalculateur CURIE de GENCI. Le deuxième prix a été attribué à des travaux dans le domaine de l'optique, en particulier de la propagation de laser dans des matériaux denses comme les verres de silice. Le troisième récompense des recherches dans le domaine des nanotechnologies pour semi-conducteurs, des nanofils et des nano tubes.

L'industrie et les centres de recherche créent une plateforme technologique européenne pour le calcul haute performance
Les principaux fournisseurs de technologies de calcul intensif (HPC), parmi lesquels Allinea, ARM, Bull, Caps Entreprise, Eurotech, IBM, Intel, ParTec, STMicroelectronics et Xyratex en collaboration avec les centres de recherche HPC BSC, CEA, CINECA, Fraunhofer, ForschungszentrumJuelich et LRZ, ont créé une plateforme technologique européenne pour le HPC (ETP4HPC). L'objectif de cette plateforme est de définir les priorités de recherche en matière de développement technologique européen, à tous les niveaux de la chaîne de valeur des solutions HPC.

Computing Solutions

Le ministère de la culture et de la communication donne son agrément à Bull pour la conservation d'archives publiques sur support numérique
Bull vient d'obtenir l'agrément 'tiers archiveur' du ministère de la culture et de la communication pour la conservation des archives publiques courantes et intermédiaires sur support numérique. Ce système d'archivage électronique en mode Software as Service (SaaS), sera hébergé par ses trois grands data centers situés à Trélazé (Maine-et-Loire), aux CLayes-sous-Bois (Yvelines) et à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), qui supportent ses offres Le cloud by BullTM et ses solutions d'infogérance.

Valeo choisit Agarik pour héberger le portail d'accès à son Cloud bureautique
Agarik, filiale du groupe Bull, spécialisée dans l'hébergement et l'infogérance d'infrastructures critiques web, prend en charge la plate-forme de services d'annuaire, d'authentification et d'accès aux services Cloud de Google Enterprise et de Cordys pour les 37 000 collaborateurs connectés de Valeo.

Business Integration Solutions

Une application mobile au service des responsables de la région Languedoc Roussillon
Développé par Bull, l'application ipad géolocalisée iRégion fournit une information contextualisée, complète et à jour aux décideurs de la région Languedoc Roussillon lors de leurs déplacements. Cet outil novateur aide les responsables régionaux dans leurs interventions et intègre les travaux antérieurs de la direction générale des services.

O'Boticario, l'expertise Télécom de Bull à la mesure d'un Continent
L'un des leaders des cosmétiques au Brésil, O Boticário possède, avec plus de 3 000 franchises, un des plus vastes réseaux de distribution du pays. Bull fournit à O Boticário une solution de communication globale clé en main avec l'opérateur télécoms Embratel. Comprenant infrastructures, logiciels et services, ce système innovant permet à chaque boutique de disposer, via une liaison satellite haut débit, d'applications de gestion du point de vente et des stocks en mode SaaS, de quatre canaux vidéo HD, et d'une solution de paiement électronique.
Security Solutions

Axis Aerospace & Technologies et Bull signent un partenariat dans les domaines de la sécurité intérieure et de la défense électronique
Ce protocole d'accord définit les termes de leur coopération à de futurs projets dans le domaine de la défense électronique. Axis Aerospace & Technologies est un constructeur de systèmes électroniques pour le secteur de la défense. En tant que contractant principal, il fournira l'intégralité des systèmes au Ministère indien de la Défense ainsi que l'assistance locale associée pour la maintenance à long terme.

Rhônexpress sécurise ses revenus avec une solution billettique de Bull Amesys
Bull Amesys a conçu et mis en oeuvre un système de billettique sur mesure pour Rhônexpress, le nouveau tramway express qui relie l'aéroport Saint-Exupéry au centre de Lyon. La solution gère de façon intégrée les trois canaux de vente de Rhônexpress : les treize distributeurs automatiques en station, les trente-quatre terminaux qui équipent les agents à bord des rames et le site internet pour la vente en ligne.

1 voir Glossaire
2 Au titre du premier semestre 2010, les prises de commandes s'élevaient à 622,4 millions d'euros, et le chiffre d'affaires s'établissait à 591,3 millions d'euros, à périmètre courant.
3 Au titre du premier semestre 2010, la marge brute s'élevait à 131,2 millions d'euros, et l'EBIT retraité pour la CVAE s'élevait à 12,9 millions d'euros.
4 voir Glossaire

Glossaire :

Allocation du Prix d'Acquisition (APA) : une partie du prix de l'acquisition du groupe Amesys est allouée à des actifs incorporels amortissables dans l'EBIT.

Le ratio book to bill est le rapport entre les prises de commandes et le chiffre d'affaires de la période.

Clause de Retour à Meilleure Fortune (CRMF) : en contrepartie du versement d'une aide à la restructuration de la part de l'Etat français, Bull s'est engagé en 2004 à lui verser annuellement une portion de son Résultat Courant Avant Impôts (RCAI) pour les exercices 2005-2012, sous les conditions cumulatives suivantes : (i) le RCAI de l'exercice considéré est supérieur ou égal à 10 M€ ; (ii) le flux de trésorerie généré par les opérations de l'exercice est supérieur ou égal à 10 M€ ; (iii) les capitaux propres de Bull ne deviennent pas inférieurs à 10 M€ par l'application de la CRMF pour un exercice. Si l'un des trois critères n'est pas rempli, aucune somme n'est due. Une description complète de la CRMF est disponible dans le rapport annuel de Bull.

CVAE signifie la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises.

EBIT (Earnings before interest and taxes) correspond au résultat avant impôts, autres produits et charges opérationnels, autres produits et charges financiers et quote part des résultats des sociétés associées.

Endettement : financement sur cession de créances avec recours, emprunts bancaires et obligataires, crédit-bail et location, instruments dérivés passifs.

Investissements opérationnels : acquisition d'actifs par Bull pour son propre compte ou pour le compte de clients dans le cadre de contrats d'infogérance et « Managed  Services ».

La marge contributive correspond, pour chaque Business Line, au résultat avant impôts, autres produits et charges opérationnels, autres produits et charges financiers, quote part des résultats des sociétés associées, et allocation de coûts fonctionnels et transverses.

Les prises de commandes correspondent à la valeur totale ferme des contrats enregistrés pendant la période. Cette valeur totale ferme des contrats correspond à l'engagement contractuel des clients, sur lequel le management peut être amené à apporter un jugement pour les contrats de longue durée ou ceux pour lesquels l'échéance n'est pas déterminée (tacite reconduction par exemple).

La trésorerie brute est constituée de la trésorerie et équivalents de trésorerie (y compris OPCVM monétaires), de dépôts et comptes de garantie, ainsi que des comptes à terme bancaires dont la liquidité est quotidienne mais qui ne remplissent pas l'ensemble des critères, notamment de maturité, pour être présentés comme des équivalents de trésorerie.

La trésorerie nette correspond à la trésorerie brute moins l'endettement.

A propos de Bull

Bull est une société des technologies de l'information. Notre mission est d'être le partenaire privilégié de nos clients, corporate et administration, en optimisant l'architecture, en opérant et en rentabilisant leur Système d'Information, pour soutenir leur activité et les processus critiques liés à leur métier.
Bull est un spécialiste des systèmes ouverts et sécurisés, le seul européen positionné sur les principaux maillons de la chaîne de valeur de l'informatique.
Pour plus d'informations : http://www.bull.fr

Relations Investisseurs :
Bull : Peter Campbell : Tél : +33 1 58 04 04 23 - peter.campbell@bull.net

Relations presse :
Bull : Barbara Coumaros: Tél: +33 6 85 52 84 84 - barbara.coumaros@bull.net

Calendrier Financier

  • 25 octobre 2012 : chiffre d'affaires du troisième trimestre 2012

Chiffres clés du premier semestre5

2012

(en millions d'euros)

Innovative Products

Computing Solutions

Business Integration Solutions

Security Solutions

Total

Prises de commandes

78,4

400,0

176,0

69,6

 

Prises de commandes inter BL

(41,7)

(1,0)

(6,3)

(4,8)

 

Prises de commandes consolidées

36,7

399,0

169,7

64,9

670,3

Chiffre d'affaires

85,6

374,5

164,5

58,7

 

Chiffre d'affaires inter BL

(54,7)

(2,1)

(6,5)

(3,3)

 

Chiffre d'affaires consolidé

31,0

372,3

158,0

55,4

616,7

Marge contributive
% du chiffre d'affaires**

9,0
10,6%

27,9
7,4%

5,8
3,5%

 0,5***
0,9%

43,2

Coûts fonctionnels et transverses

(25,1)

EBIT
% du chiffre d'affaires

18,1
2,9%

Produits de cession et autres produits et charges opérationnels

0,5

Résultat opérationnel

18,6

Résultat financier

(5,1)

Impôts

(6,0)

Résultat net, part du groupe

7,5

* Dont gestion commerciale des grands comptes, organisation internationale, résultat de change sur flux opérationnels...
** en pourcentage du chiffre d'affaires total de chaque BL et du chiffre d'affaires global externe pour le Groupe

2011

(en millions d'euros)

Innovative Products

Computing Solutions

Business Integration Solutions

Security Solutions

Total

Prises de commandes

102,8

405,6

161,6

61,7

 

Prises de commandes inter BL

(72,5)

(3,0)

(4,2)

(2, 2)

 

Prises de commandes consolidées

30,3

402,6

157,4

59,5

649,8

Chiffre d'affaires

96,9

388,1

150,2

55,6

 

Chiffre d'affaires inter BL

(69,0)

(3,3)

(3,6)

(2,5)

 

Chiffre d'affaires consolidé

27,9

384,7

146,7

53,1

612,4

Marge contributive
% du chiffre d'affaires**

10,2
10,6%
27,5
7,1%
3,2
2,1%
  0,0***
0%

40,9

Coûts fonctionnels et transverses

(26,9)

EBIT
% du chiffre d'affaires

14,0
2,3%

Produits de cession et autres produits et charges opérationnels

4,2

Résultat opérationnel

18,2

Résultat financier

(6,2)

Impôts

(4,6)

Résultat net, part du groupe

7,4
* Dont gestion commerciale des grands comptes, organisation internationale, résultat de change sur flux opérationnels...
** en pourcentage du chiffre d'affaires total de chaque BL et du chiffre d'affaires global externe pour le Groupe
*** Après prise en compte d'une charge de 1,7 milllion d'euros au titre de l'APA
 

La somme des arrondis peut être différente de l'arrondi de la somme.

5 Au début de 2012, une réévaluation de certaines activités en Belgique, au Brésil, en Espagne et en France  a conduit à revoir de façon très marginale le périmètre des Business Lines Computing Solutions et Business Integration Solutions dans ces pays. Pour une comparaison plus pertinente entre 2012 et 2011, les résultats par Business Line du premier semestre 2011 ont été ajustés pour refléter les périmètres actuels.

Trésorerie


(en millions d'euros)

Premier semestre

EBIT6

18,1

14,0

Amortissements (y compris APA6)

10,5

10,3

Investissements opérationnels6

(9,9)

(6,6)

Variation du BFR

(73,2)

(82,8)

Flux opérationnel

(54,5)

(65,1)

Frais financiers nets payés

(0,6)

(2,1)

Impôts payés

(6,1)

(6,3)

Flux provenant des opérations non courantes

(9,5)

(4,8)

Flux de trésorerie

(70,7)

(78,3)

Augmentation/ (diminution) de la trésorerie

(71,0)

(62,7)

(Augmentation)/diminution de la dette

0,3

(15,6)

Variation de la trésorerie nette

(70,7)

(78,3)

6 Voir Glossaire

Répartition géographique du chiffre d'affaires


(en millions d'euros)

Premier semestre 2012

Premier semestre 2011

Variation

France

350,6

351,2

-0,2

Europe hors France

177,9

178,2

-0,2

Reste du monde

88,2

83,1

+6,2

Total

616,7

612,4

+0,7%

La répartition géographique du chiffre d'affaires consolidé pour le premier semestre 2012 évolue légèrement par rapport à 2011. L'activité réalisée en France et en Europe reste globalement stable. La croissance des marchés internationaux à fort potentiel, tel l'Afrique du Nord et le Moyen Orient, ainsi que l'activité apportée par l'acquisition finalisée en Egypte, expliquent la progression de la part du chiffre d'affaires réalisée hors d'Europe.

Comptes consolidés résumés

  • Compte de résultat consolidé

Millions d'euros

Premier semestre

 

2012

 

 2011

Chiffre d'affaires

616,7

 

 

612,4

 

Marge brute

141,5

22,9%

 

137,8

22,5%

Frais de R&D

(11,4)

 

 

(10,9)

 

Frais administratifs et Commerciaux

(112,1)

 

 

(110,3)

 

Gain / (Perte) de change

(0,9)

 

 

(2,6)

 

EBIT7

18,1

2,9%

 

14,0

2,3%

Autres produits opérationnels

0,1

 

 

8,0

 

Autres charges opérationnelles

(0,7)

 

 

(4,6)

 

Quote-part dans les résultats nets des entreprises associées

1,1

 

 

0,8

 

Résultat Opérationnel

18,6

3,0%

 

18,2

3,0%

Résultat de change sur flux financiers

0,1

 

 

(0,0)

 

Frais financiers nets

(5,2)

 

 

(6,2)

 

Charge d'impôts

(6,0)

 

 

(4,6)

 

Résultat Net

7,5

 

 

7,4

 

Intérêts Minoritaires

-

 

 

-

 

Résultat Net part du Groupe

7,5

1,2%

 

7,4

1,2%

7 Voir Glossaire

  • Bilan consolidé simplifié

Millions d'euros

Au 30 juin

 

2012

 

2011

Immobilisations corporelles & incorporelles

74,4

 

77,2

Goodwill

104,6

 

132,0

Actifs financiers non courants

35,9

 

14,6

Impôts différés

16,7

 

15,3

Actifs non courants

231,6

 

239,1

Stocks et en cours

77,6

 

70,3

Créances clients

134,5

 

161,3

Autres actifs courants

130,4

 

97,2

Placements en garantie

7,6

 

15,0

Trésorerie & équivalents

217,0

 

225,4

Actifs courants

567,1

 

569,2

Total de l'actif

798,7

 

808,3

Capitaux Propres - part du Groupe

183,8

 

198,3

Intérêts Minoritaires

0,8

 

0,7

Réserves & Passifs non courants*

178,9

 

181,1

dont CRMF8

4,9

 

12,8

Réserves et Passif courants*

435,2

 

428,2

Total du passif

798,7

 

808,3

* La dette financière s'élève à 75,9 millions d'euros au 30 juin 2012 et à 58,7 millions d'euros au 30 juin 2011. La part à court terme des emprunts est de 25,3 millions d'euros au 30 juin 2012 et de 16,7 millions d'euros au 30 juin 2011.

8 Voir Glossaire

Annexe
Chiffres d'affaires avec clients externes trimestriels publiés des exercices 2012 et 2011 (ces données n'ont pas fait l'objet d'une revue par les commissaires aux comptes)

 

Millions d'euros

Premier
trimestre

Deuxième
trimestre

Troisième
trimestre

Quatrième
trimestre

Année

2012

Innovative Products

11,3

19,7

-

-

-

Computing Solutions

175,6

196,7

-

-

-

Business Integration Solutions

73,7

84,3

-

-

-

Security Solutions

25,9

29,5

-

-

-

Total

286,5

330,2

-

-

-

2011

Innovative Products

10,4

17,5

10,7

25,1

63,8

Computing Solutions

166,6

218,1

154,8

268,2

807,8

Business Integration Solutions

69,3

77,3

76,3

90,0

312,9

Security Solutions

24,5

28,7

24,5

38,6

116,2

Total

270,8

341,6

266,4

421,9

1 300,7

La somme des arrondis peut être différente de l'arrondi de la somme.

Avertissement
Ce communiqué de presse contient des éléments fondés sur des projections ou des prévisions dont la nature est sujette à risques et incertitudes. Ainsi, il se pourrait que les résultats anticipés diffèrent.
Même si Bull estime que les prévisions et l'information du présent communiqué sont basées sur des hypothèses raisonnables au moment où elles ont été établies, aucune garantie ne peut être donnée sur la réalisation des objectifs ou l'atteinte des anticipations décrites dans le présent communiqué.
Ni Bull ni aucune autre société du Groupe ne donnent de garantie de quelque ordre que ce soit sur l'exactitude, la fiabilité ou la complétude des informations dans le présent communiqué et ni Bull, ni une autre société du Groupe ni ses responsables ne peuvent être tenus responsables de l'utilisation des informations de ce communiqué.


Contact
Bull
Aurélie Negro
5 Bd Gallieni - 92445 Issy Les moulineaux Cedex - France
Phone: +33 1 58 04 05 02
E-mail: aurelie.negro@bull.net


Retour haut de page
ImprimerEnvoyer cette pagePartager sur Facebook.Partager sur Linkedin.Partager sur Viadeo.Partager sur Technorati.Partager sur Digg.Partager sur Delicious.Ajouter à ses favoris Google.Partager sur Windows Live.Partager sur Twitter.
EN SAVOIR PLUS
Site Investisseurs >
CONTACT

Aurélie Negro
+33 1 58 04 05 02
aurelie.negro@bull.net