> A propos de Bull > Actualité >

Bull inaugure le Centre d'Excellence pour la Programmation Parallèle, 1er centre européen d'excellence dédié au développement de logiciels parallèles et à l'optimisation du calcul intensif

Pour que les applications industrielles et scientifiques puissent être compétitives à l'ère des supercalculateurs pétaflopiques et au-delà, les applications vont devoir être réalisées et optimisées pour les architectures informatiques hautement parallèles. Le Centre d'Excellence de Bull pour la Programmation Parallèle aide les entreprises et les scientifiques face à ce défi majeur : il s'agit de continuer la marche vers toujours plus d'innovation et de compétitivité.

Grenoble, le 22  Mars  2013 - 

Bull inaugure le Centre d'Excellence pour la Programmation Parallèle, le premier centre européen d'excellence technique et industrielle dans ce domaine. En travaillant avec les leaders technologiques, ce centre réalisera sa vocation d'aider les ingénieurs et les scientifiques des Centres de recherche et du secteur de l'industrie à franchir l'étape technologique cruciale de la " parallélisation des applications de calcul intensif ".

La parallélisation réside en la capacité des applications à réaliser des calculs simultanés (en parallèle) sans avoir besoin d'attendre la fin d'un calcul pour en débuter un autre.

Paralléliser les applications : une nécessité pour l'industrie et la science.

La prochaine génération de supercalculateurs atteindra sa performance grâce à l'utilisation de nombreuses configurations plus denses de processeurs travaillant en étroite collaboration sur le même problème. Le nombre de processeurs impliqués est passé de milliers il y a cinq ans, à des dizaines de milliers aujourd'hui et à des millions d'ici cinq ans. Les supercalculateurs "exaflopiques" à la fin de cette décennie comprendront plus de cent millions de processeurs, grâce aux innovations d'architectures hautement parallèles, à l'instar des co-processeurs Xeon PhiTM d'Intel®. D'après les analystes industriels, seulement 1% des logiciels sont capables aujourd'hui d'exploiter à la fois 10 000 processeurs ou plus. Les concepteurs sont donc confrontés au défi de l'adaptation de leurs logiciels s'ils veulent pouvoir bénéficier de la puissance de ces innovations. Quand ces nouveaux supercalculateurs seront disponibles, seuls les centres de recherche et les industries qui auront parallélisé leurs applications pourront en bénéficier. Une course à l'échelle mondiale est d'ores-et-déjà engagée.

Avec la réduction de l'empreinte carbone, la parallélisation des applications est l'enjeu majeur du développement des supercalculateurs pour les décennies à venir.

S'appuyant sur une équipe d'experts unique en Europe, le Centre bénéficiera du plus haut niveau d'expertise afin d'aider les laboratoires et les entreprises à optimiser leurs applications pour qu'elles puissent être compatibles non seulement avec les processeurs disponibles aujourd'hui mais aussi avec ceux de la prochaine génération. Le Centre fournira un large portefeuille de services, incluant l'analyse, le conseil, la parallélisation et l'optimisation de logiciels.

Le Centre d'Excellence pour la Programmation Parallèle de Bull bénéficiera de la coopération étroite d'Intel dans le domaine des supercalculateurs et du calcul parallèle. Il associera la mise à disposition des plus récentes technologies d'Intel dans les technologies de traitement, de stockage et de réseau avec les technologies des leaders mondiaux et les acteurs de la recherche et de l'industrie spécialisés dans les logiciels et les méthodologies de parallélisation. Allinea, CAPS et l'Université Joseph Fournier sont dès aujourd'hui des partenaires du Centre d'Excellence pour la programmation parallèle.

Michel Guillemet, vice-président de Bull Innovative Products, a déclaré : " L'ouverture du Centre d'Excellence pour la Programmation Parallèle témoigne de la détermination de Bull dans le domaine du calcul intensif. Depuis des années, nous concevons et installons déjà des systèmes innovants permettant d'optimiser l'efficacité énergétique des supercalculateurs - une préoccupation majeure des utilisateurs de calcul haute performance. Aujourd'hui, avec ce Centre d'Excellence, Bull s'attaque à l'autre préoccupation majeure des utilisateurs : la nécessaire parallélisation des applications qui exige un effort de développement considérable."

" En transformant les codes des applications critiques pour les rendre parallèles et non plus séquentiels, l'industrie, le monde scientifique et d'autres grands utilisateurs du calcul haute performance ont la possibilité de libérer les capacités permettant d'accélérer l'innovation ", a déclaré Rajeeb Hazra, vice-président d'Intel Architecture Group et directeur général, Technical Computing. " Le Centre d'Excellence de Bull pour la Programmation Parallèle permet aux développeurs d'exploiter pleinement les nombreuses fonctions de calcul parallèle des actuels et futurs processeurs Intel® Xeon® et Intel® Xeon PhiTM grâce à des logiciels standards, évolutifs et portables, en leur donnant la capacité de calcul et les outils nécessaires à de réelles avancées et à l'innovation. "

" Sur le chemin de l'ExaScale, l'Université Technique de Dresde s'emploie activement à faire progresser de nombreux domaines de recherche. Il est important que les utilisateurs du monde HPC bénéficient pleinement du passage du PetaScale à l'ExaScale. C'est pourquoi l'Université Technique de Dresde est impliquée dans la recherche autour de ces technologies. En tant que nouveau client Bull, nous soutenons la création du Centre d'excellence pour la programmation parallèle. Cette initiative va accélérer la recherche et permettra à la communauté HPC un usage optimal des ressources de calcul. " a commenté Prof. Dr. Wolfgang E. Nagel, Directeur du Centre des Services Informatiques et HPC de l'Université Technique de Dresde.

Un exemple

Le projet Pulsation, suivi de l'évolution des cyclones dans l'océan indien ou comment la parallélisation devient un enjeu environnemental :

Il existe sur la planète des phénomènes naturels régionaux qui peuvent échapper aux observateurs scientifiques si les modèles de calcul ne sont pas suffisamment importants.

Certains courants marins froids entrainent une couverture nuageuse, qui ne peut pas être identifiée si le maillage utilisé pour les calculs est trop large, faussant ainsi les simulations.

La parallélisation présente l'intérêt de multiplier par 10 la rapidité de calcul parce qu'elle permet de d'utiliser 10 fois plus de puissance. On peut ainsi réaliser des simulations très précises ce qui permet aux observateurs d'identifier de nouveaux phénomènes naturels (comme des cyclones) qui échappaient aux simulations antérieures. El Niño (courant marin froid) et La Niña (courant marin chaud) sont des phénomènes physiques régionaux récurrents, qui étaient particulièrement difficiles à anticiper avant la parallélisation des applications de calculs intensifs utilisés par les météorologues.

L'enjeu de la parallélisation réside dans la capacité des applications de calcul à traiter rapidement de nombreuses données simultanément permettant ainsi d'établir des prévisions toujours plus précises. La programmation parallèle permet aux applications de réaliser des calculs simultanés (en parallèle) sans avoir besoin d'attendre la fin d'un calcul avant d'en débuter un autre. La notion de vitesse est directement liée à la parallélisation. Quel serait l'intérêt environnemental s'il fallait 10 jours pour simuler des cyclones attendus sur la zone dès demain...

A propos de Bull, une société du Groupe Atos

 

Bull est l'opérateur de confiance de la donnée en entreprise. Positionné sur le Cloud et le Big Data, le groupe assure l'intégration et la gestion de systèmes hautes performances et de solutions de sécurité de bout en bout. Bull propose des offres permettant à ses clients de traiter toute l'information à leur disposition pour créer de nouveaux usages. En toute sécurité, Bull transforme la data en valeur pour les organisations.

Aujourd'hui, Bull compte 9200 collaborateurs répartis dans plus de 50 pays dont 700 personnes entièrement dédiées à la R&D. En 2013, Bull a réalisé un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros.

Pour plus d'informations :
http://www.bull.fr  /  http://www.facebook.com/Bull  /  http://twitter.com/bullfr

À propos d'Atos

Atos SE (Société Européenne), est une entreprise leader de services numériques avec un chiffre d'affaires annuel de 10 milliards d'euros et 86 000 collaborateurs dans 66 pays. Atos fournit à ses clients du monde entier des services de conseil et d'intégration de systèmes, d'infogérance, de Big Data et de Sécurité, d'opérations Cloud et des services transactionnels par l'intermédiaire de Worldline, le leader européen et un acteur mondial dans les services de paiement. Grâce à son expertise technologique et sa connaissance sectorielle pointue, Atos sert des clients dans différents secteurs : Industrie, Distribution, Transports, secteur Public, Santé, Services financiers, Télécoms, Défense et Sécurité, Médias et Services.

Atos déploie les technologies qui accélèrent le développement de ses clients et les aident à réaliser leur vision de l'entreprise du futur. Atos est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques. Le Groupe est coté sur le marché Euronext Paris et exerce ses activités sous les marques Atos, Bull, Canopy, Worldline, Atos Consulting et Atos Worldgrid.

Pour plus d'informations : atos.net


Contact
Bull
Aurélie Negro
5 Bd Gallieni - 92445 Issy Les moulineaux Cedex - France
Phone: +33 1 58 04 05 02
E-mail: aurelie.negro@bull.net


Retour haut de page
ImprimerEnvoyer cette pagePartager sur Facebook.Partager sur Linkedin.Partager sur Viadeo.Partager sur Technorati.Partager sur Digg.Partager sur Delicious.Ajouter à ses favoris Google.Partager sur Windows Live.Partager sur Twitter.
CONTACT

Aurélie Negro
+33 1 58 04 05 02
aurelie.negro@bull.net