> A propos de Bull > Actualité >

Résultats de l'année 2013

  • Chiffre d'affaires de 1 262 M€, en légère baisse de 0,8% à taux constants
  • Prises de commandes à 1 313 M€ amenant un book-to-bill favorable de 104%
  • EBIT à 44,8 M€ reflétant une nette amélioration au second semestre
  • Trésorerie nette solide à 213 M€
  • Forte progression de la rentabilité dans la Sécurité


Paris, le 27  Février  2014 - 

Le conseil d'administration de Bull (Euronext Paris: FR0010266601 - BULL) a arrêté les comptes consolidés du Groupe le 26 février 2014. Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis après finalisation des procédures requises pour les besoins de la publication du rapport financier annuel.

Chiffres clés

(en millions d'euros)
2013
  2012(r)
Variation
Prises de commandes
1 312,5
 
1 413,2
 
(7,1%)
Book-to-bill*
104%
 
110%
 
 
Chiffre d'affaires
1 261,6
 
1 285,2
 
(0,8%)**
Marge brute
271,2
21,5%
294,4
22,9%
 
Dépenses d'exploitation
224,7
 
242,0
 
 
EBITDA*
66,9
5,1%
74,2
5,3%
(0,16pt)
EBIT*
44,8
3,5%
52,1
4,1%
(0,51pt)

Philippe Vannier, Président-directeur général de Bull a déclaré : «  L'environnement économique en 2013 a été globalement tendu, en particulier au premier semestre. Sur la seconde partie de l'année, nous avons amélioré notre génération de trésorerie et notre rentabilité. Avec le plan stratégique « One Bull » 2014-2017, le Groupe va se positionner, en combinant les expertises clés de Bull, comme l'opérateur de confiance de la donnée en entreprise. Ce plan vise également à poursuivre l'amélioration de la performance avec l'objectif de doubler la rentabilité d'ici à 2017 et atteindre une marge de 7% d'EBIT. »

  • Le chiffre d'affaires s'affiche à 1 261,6 millions d'euros, en légère baisse de 0,8% à taux de change constants et de 1,8% à taux courants;
  • Les prises de commandes au cours de l'année 2013 sont de 1 312,5 millions d'euros, amenant le ratio de book-to-bill à 104% et une augmentation du carnet de commandes total pour la quatrième année consécutive;
  • La marge d'EBITDA* est relativement stable à 5,1% du chiffre d'affaire ;
  • L'EBIT* s'élève à 44,8 millions d'euros, avec un net redressement de la profitabilité au second semestre;
  • Le résultat net (part du Groupe) est de 10,9 millions d'euros en 2013, à comparer à 28,6 millions d'euros en 2012 ;
  • La trésorerie nette* est solide à 212,6 millions d'euros. Le flux opérationnel de trésorerie* sur l'exercice est de -10,4 millions d'euros, avec un flux opérationnel de trésorerie sur le deuxième semestre 2013 nettement supérieur à celui de 2012;
  • La Business Line Security Solutions a poursuivi en 2013 son développement et affiche une croissance de son chiffre d'affaires de 5,9% et une progression de 75% de sa marge contributive.

(r) indique dans ce communiqué que les comptes 2012 ont été retraités suite à l'entrée en vigueur au 1er janvier 2013 des amendements à l'IAS 19 (cf. « Présentation de l'information financière » en fin de communiqué pour plus d'information).
*   Voir le glossaire en fin de communiqué pour la définition de tous les termes de ce communiqué marqués d'un astérisque.
** La variation du chiffre d'affaires est ici donnée à taux de change constants.

Perspectives

Le Groupe Bull a présenté et lancé en janvier 2014 le plan « One Bull » qui vise à positionner Bull comme l'opérateur de confiance de la donnée en entreprise et à doubler la marge d'EBIT pour atteindre 7% d'ici à 2017.

Résultats du Groupe

Les prises de commandes de l'année, à 1 312,5 millions d'euros, font ressortir le book-to-bill à 104% pour la période. Les prises de commandes sont donc supérieures au chiffre d'affaires pour la quatrième année consécutive. Par rapport à l'année 2012, les prises de commandes sont cependant en baisse de 100,7 millions d'euros. Cette variation est imputable pour moitié à un effet de base défavorable et pour le reste,  principalement à l'attentisme observé dans les investissements pour les infrastructures IT en France et en Europe qui a affecté la Business Line Computing Solutions. Au 31 décembre 2013, le carnet de commandes total atteint cependant un nouveau maximum sur la période 2010-2013 et matérialise les succès remportés dans les grands contrats pluriannuels.

Le chiffre d'affaires s'affiche à 1 261,6 millions d'euros en baisse de 0,8% à taux de change constants et de 1,8% à taux de change courants. L'impact des variations de périmètre est non significatif sur la période. La répartition géographique de l'activité (cf. Annexe 4) est restée globalement inchangée au cours de l'exercice. Cette année, la croissance à l'international à taux de change constants a été supérieure d'environ 2 points à celle enregistrée en France. Cependant l'impact attendu sur la répartition du chiffre d'affaires publié par zone géographique a été annulé par l'impact des variations de taux de change. La zone Europe, tirée par le dynamisme de l'Europe de l'Est, ressort en croissance de +0,9% à taux de change constants.

La marge brute s'établit pour l'année 2013 à 21,5%. Au deuxième semestre, le taux de marge brute a enregistré un net rebond à 22,5%, proche des 22,9% enregistrés sur l'ensemble de l'exercice 2012.

L'effort en Recherche et Développement a été maintenu en 2013 et les frais bruts de R&D sont donc stables par rapport à l'année précédente à 74,7 millions d'euros et représentent 5,9% du chiffre d'affaires 2013. L'augmentation de la participation des clients et partenaires aux efforts de R&D ainsi que le léger accroissement des dépenses éligibles au Crédit d'impôt recherche permettent en 2013 une baisse de 4,5 millions d'euros des frais nets de R&D qui s'affichent ainsi à 12,5 millions d'euros. La gestion stricte des coûts fixes, aidée cette année par quelques éléments ponctuels, permet une baisse sensible des frais commerciaux et administratifs à 212,2 millions d'euros. Exprimée en proportion du chiffre d'affaires, l'amélioration est de 0,7 point par rapport à l'année 2012.

Cette année, le résultat de change sur les flux opérationnels est de -1,7 millions d'euros.

L'EBIT* s'établit pour l'année 2013 à 44,8 millions d'euros représentant 3,5% du chiffre d'affaires, en ligne avec les perspectives annoncées lors de la publication du premier trimestre 2013. Si l'objectif du plan BullWay d'un EBIT supérieur à 50 millions d'euros avait été atteint dès 2012 avec un EBIT à 52,1 millions d'euros, les effets des tensions sur l'activité en 2013 a ramené l'EBIT pour cet exercice en dessous de l'objectif initial du plan. Avec le bénéfice des actions engagées avant l'été, l'impact sur le taux de marge d'EBIT a été limité à 0,5 point sur l'ensemble de l'année, avec sur le second semestre une amélioration de l'EBIT en valeur absolue et en taux par rapport à celui de 2012.

La marge d'EBITDA* à 5,1% du chiffre d'affaires, et 66,9 millions d'euros, est quasiment stable en taux.

Les produits de cession et les autres produits et charges opérationnels constituent en 2013 une charge de 1,9 millions d'euros comparée à une charge de 0,3 millions d'euros en 2012. Les coûts de départs transactionnels sont en hausse à 12,0 millions d'euros contre 7,3 millions d'euros l'année précédente. La quote-part dans les résultats nets des entreprises associées est une perte de 3,1 millions d'euros et représente pour l'essentiel la part du Groupe dans les résultats de Numergy dont le plan de développement se poursuit. Le total de ces produits et charges opérationnels est une charge de 17,0 millions d'euros en 2013 à comparer à une charge de 2,2 millions d'euros en 2012.

Le résultat opérationnel pour l'année 2013 s'établit donc à 27,8 millions d'euros, comparé à 49,9 millions d'euros en 2012.

Les frais financiers nets s'élèvent à 6,8 millions d'euros en 2013, en amélioration par rapport aux 9,3 millions d'euros enregistrés en 2012. En 2013 ils comprennent notamment un coût financier de 5,2 millions d'euros lié à l'actualisation des engagements de retraite et un gain de 2,9 millions d'euros sur la cession d'un actif financier. La charge d'impôt baisse de 12,3 à 9,7 millions d'euros en 2013. Cette charge comprend l'impôt exigible pour 4,0 millions d'euros, la CVAE pour 7,5 millions d'euros et un produit issu de la réévaluation des actifs et passifs d'impôts différés pour 1,8 millions d'euros.

Le résultat net part du Groupe est un profit de 10,9 millions d'euros pour l'année 2013. Le résultat net part du Groupe était un profit de 28,6 millions d'euros l'année précédente.

Flux de trésorerie et Bilan

Le flux opérationnel de trésorerie* s'élève à -10,4 millions d'euros sur l'année 2013, à comparer à une génération de 17,4 millions d'euros en 2012 (cf. Annexe 3). Sur l'exercice 2013, la conversion de l'EBIT en flux opérationnel de trésorerie a présenté une dégradation légèrement plus importante qu'anticipée. Ceci s'explique par la variation du besoin en fonds de roulement qui est notamment impactée par l'augmentation des créances vis-à-vis de l'Etat (CIR, CICE, financement). Au second semestre de 2013, la nette amélioration du flux opérationnel de trésorerie par rapport à la même période de 2012 a cependant permis de compenser une partie de la détérioration enregistrée sur le début de l'année. Après le paiement des frais financiers et des impôts, et en tenant compte des flux des opérations non courantes, le flux total de trésorerie est de -42,2 millions d'euros.

La trésorerie brute* s'élève au 31 décembre 2013 à 291,2 millions d'euros. La dette financière au bilan est de 81,2 millions d 'euros. La trésorerie nette* s'élève à 212,6 millions d'euros au 31 décembre 2013, à comparer à 254,9  millions d'euros à fin de l'année 2012.

L'entrée en vigueur des amendements d'IAS 19 a entraîné au 1er janvier 2013, la disparition de la méthode du « corridor » et la constatation dans les capitaux propres des éléments non encore reconnus y afférents. Cet effet a notamment ramené, comme annoncé il y a un an, les capitaux propres (part du Groupe) retraités à 138,7 millions d'euros au 1er janvier 2012 et à 132,6 millions d'euros au 31 décembre 2012.

Au delà du retraitement ci-dessus, la structure du bilan du Groupe est restée globalement inchangée et les capitaux propres (part du Groupe) sont de 139,4 millions d'euros au 31 décembre 2013.


Information sectorielle

Innovative Products & Computing Solutions

Innovative Products porte le développement pour le Groupe des supercalculateurs (HPC) et des serveurs hautes performances. Computing Solutions conçoit, construit et gère des infrastructures IT critiques, dont des data centers, des infrastructures HPC et des solutions de cloud computing.

Innovative Products & Computing Solutions
(en millions d'euros)
2013
2012(r)
variation
Prises de commandes
814,5
916,5
(11,1%)
Book-to-Bill
99%
110%
 
Chiffre d'affaires
820,0
835,6
(1,9%)
   dont HPC
172,1
176,3
 
Marge contributive
81,0
84,7
(4,3%)
Marge contributive (%)
9,9%
10,1%
(0,2pt)

En 2013, les prises de commandes à 814,5 millions d'euros amènent un book-to-bill proche de 100%. Les prises de commandes s'affichent en baisse de 11,1% par rapport à une année 2012 très dynamique et reflètent un recul des investissements dans les infrastructures IT. Les commandes pour les mainframes et les serveurs hautes performances 'bullion' sont cependant en nette hausse.

Le chiffre d'affaires sur l'année 2013 s'établit à 820,0 millions d'euros, en légère baisse de 1,9% par rapport à l'année précédente. La croissance des activités de services opérés dans le cadre de l'offre « le cloud by Bull » et d'infogérance a presque compensé la baisse du chiffre d'affaires enregistrée sur les projets, produits et maintenance, pour les infrastructures IT. Le chiffre d'affaires dans l'extreme computing (HPC) à 172,1 millions d'euros suit la même évolution, cependant la nouvelle offre Bull de serveur hautes performances 'bullion' continue sa montée en puissance et affiche une croissance supérieure à +70%.

La marge contributive combinée de Computing Solutions et Innovative Products s'établit à 81,0 millions d'euros, en baisse 3,7 millions d'euros par rapport à 2012. Le taux de marge contributive a enregistré sur le second semestre un net rebond, et sur l'année la marge contributive est presque stable en pourcentage du chiffre d'affaires.

Business Integration Solutions

Business Integration Solutions assure le conseil, l'intégration et la maintenance d'applications métiers critiques, notamment pour le secteur public, les télécoms, la finance, la sécurité intérieure, l'énergie, les transports et la santé.

Business Integration Solutions
(en millions d'euros)
2013
2012(r)
variation
Prises de commandes
362,0
359,1
+0,8%
Book-to-Bill
116%
110%
 
Chiffre d'affaires
311,7
326,9
(4,6%)
Marge contributive
7,3
10,3
(29,6%)
Marge contributive (%)
2,3%
3,2%
(0,8pt)

Les prises de commandes de l'année 2013 sont de 362 millions d'euros, avec l'enregistrement d'un important contrat pluriannuel pour la modernisation du système d'information dans le domaine de la défense en France. Le book-to-bill sur la période ressort à 116%. En variation annuelle les prises de commandes sont en légère hausse de +0,8%.

Au cours du second semestre, Business Integration Solutions a cédé l'activité de formation informatique de Bull Formation et intégré l'acquisition de FastConnect pour accélérer son développement dans les domaines du cloud et du Big Data. L'impact net sur le chiffre d'affaires est non significatif.

Le chiffre d'affaires pour l'année est de 311,7 millions d'euros, en contraction de 4,6% par rapport à 2012. La baisse de la marge contributive rapportée au chiffre d'affaires est cependant contenue à 0,8 point, malgré une baisse significative de la contribution des ventes de logiciel, avec une amélioration des coûts de structure et un rebond du taux d'occupation des ressources en fin de période. La marge contributive s'établit pour 2013 à 7,3 millions d'euros contre 10,3 millions d'euros en 2012.

Security Solutions

Security Solutions est l'industriel de la sécurité et des systèmes critiques. Security Solutions assure la conception, le conseil et l'intégration de solutions de sécurité de bout en bout.


(en millions d'euros)
2013
2012(r)
variation
Prises de commandes
136,0
137,6
(1,2%)
Book-to-Bill
1,05
1,12
Chiffre d'affaires
130,0
122,7
+5,9%
Marge contributive avant APA
11,1
7,6
+46,0%
Marge contributive avant APA (%)
8,6%
6,2%
+2,3pt
Marge contributive
9,3
5,3
+75,3%
Marge contributive (%)
7,2%
4,3%
+2,8pt

Les prises de commandes à 136,0 millions d'euros au cours de l'année 2013, représentent un niveau de book-to-bill de 105% sur l'année. Par rapport à 2012, les prises de commandes sont en baisse de 1,2%.

Le chiffre d'affaires est en hausse de +5,9% sur la période, tiré par les principales activités de la Business Line. L'activité de 'cybersécurité', de protection des systèmes IT et des données, accélère son développement, notamment via l'intégration aux offres globales du Groupe. L'activité 'systèmes critiques' est de son côté portée par une augmentation de l'activité à l'international.

La marge contributive à 9,3 millions d'euros, augmente par rapport à l'année précédente de +75% et de 2,8 points en taux. Avant la prise en compte de la charge d'amortissement des actifs incorporels liés à l'acquisition d'Amesys (APA), la marge contributive atteint 8,6% du chiffre d'affaires en 2013.

 

Faits marquants de 2013

En 2013, Bull a poursuivi son engagement sur les segments stratégiques du Big Data, du cloud et a récolté les fruits de ses investissements en matière de solutions de modernisation des systèmes d'information, de sécurité et de High Performance Computing (HPC).

Le Groupe confirme son ambition d'accélérer son développement dans le cloud et le Big Data avec l'acquisition de FastConnect, une société française leader dans les architectures applicatives distribuées, renforçant ainsi sa capacité à fournir une offre Cloud pleinement intégrée (communiqué de presse du 30/09/2013). Bull a par ailleurs annoncé l'ouverture de son portail « Le cloud by Bull® », dédié à l'ensemble de ses solutions cloud, permettant aux internautes de configurer des solutions de tout type (infrastructures, plateformes, applications) dans un modèle de déploiement public ou privé, hébergé dans les Data Centers de Bull ou de Numergy (14/10/2013).

Le Groupe participe également au projet de cloud privé intégrant les technologies Microsoft le plus important à ce jour au niveau mondial. Il s'agit du projet lancé par EDF pour la rénovation et l'unification de l'ensemble de ses solutions collaboratives et de messagerie pour les 160 000 collaborateurs du groupe énergétique dans le monde. Le consortium Bull - Osiatis fournira dans ce cadre un service global clé en main de cloud (02/12/2013).

Enfin, grâce à l'infrastructure et aux services de Cloud fournis par la coopération entre AMG.net, filiale de Bull, et Amazon Web Services, la compagnie aérienne polonaise LOT a confié à Bull l'intégration et la mise en oeuvre du projet de modernisation de son portail de réservation et de billetterie accessible en ligne. LOT est l'une des premières compagnies aériennes dans le monde à avoir recours à la technologie du cloud à l'échelle mondiale pour lequel elle a reçu plusieurs récompenses (19/12/2013).

Bull s'est fortement renforcé dans le Big Data, grâce notamment aux performances de son serveur bullion dont la puissance lui a permis d'atteindre la première place au benchmark standard de la virtualisation SPECvirt. En combinant la technologie de bullion et la solution Search et Analyse en Temps Réel du Big Data de Sinequa, la plateforme bullion-Sinequa a atteint des performances encore inégalées (23/09/2013).  La solution bullion fast data analytics, quant à elle, associe la puissance des technologies de Pivotal à la robustesse des serveurs bullion pour accélérer les projets d'intégration de Big & Fast Data (01/10/2013).

En matière de modernisation des systèmes d'information, Bull a annoncé la disponibilité de nouvelles solutions d'infrastructures convergées, Bull BNEX, basées sur ses serveurs bullion et des baies de stockage NetApp, apportant ainsi une réponse aux enjeux d'usages, de gestion des volumes de données et d'optimisation des ressources (16/10/2013).

Dans l'infogérance, Carrefour a confié à Bull sa chaîne de support informatique (18/02/2013). De même en Allemagne, Bull prendra en charge tous les services informatiques de Tele Columbus, l'un des grands prestataires allemands de télévision, internet et téléphonie haut débit (30/05/2013).

Dans le domaine des supercalculateurs, Bull a inauguré le Centre d'Excellence pour la Programmation Parallèle, 1er centre européen d'excellence dédié au développement de logiciels parallèles et à l'optimisation du calcul intensif (22/03/2013). Par ailleurs, le premier des supercalculateurs 'bullx', intégrant la nouvelle technologie de refroidissement liquide direct offrant une réduction significative de consommation, a été installé sur le site de Météo-France à Toulouse (19/06/2013).

Le Groupe renforce également sa présence en Europe en prévoyant de livrer un supercalculateur bullx pour le nouveau centre d'excellence tchèque dédié au calcul intensif (27/02/2013). De même le CSC (IT Center for Science) en Finlande déploie un supercalculateur à très haute efficacité énergétique conçu par Bull et cofinancé par le projet européen PRACE (20/11/2013).

Fort de ses avancées technologiques, Bull a été primé a plusieurs reprises par la communauté HPC mondiale lors des 2013 HPCwire Readers and Editor's Choice Award  (19/11/2013). De même, le GENCI a reçu un prix pour l'utilisation du supercalculateur bullx CURIE dans le cadre de la première simulation de l'évolution de la structuration de tout l'Univers observable (21/11/2013). ROMEO, le supercalculateur Bull de l'Université de Reims Champagne-Ardenne s'affiche cinquième sur la liste Green500 qui classe chaque année les supercalculateurs les plus éco-énergétiques au monde. Le système comprend un système de refroidissement performant utilisant la technologie de porte à eau développée par Bull ainsi qu'une production d'eau froide free-cooling (21/11/2013).

Dans le domaine de la sécurité et de l'intégration de solutions complexes, Bull a signé un contrat significatif de 40 millions d'euros, avec la Direction Générale de l'Armement (DGA) qui lui a confié la réalisation du Système d'Information de Combat de Scorpion (SICS) qui équipera dès 2016 l'ensemble des forces terrestres (17/06/2013).

L'expertise en Cybersécurité de Bull est par ailleurs saluée : le logiciel MetaPKI obtient la qualification standard de l'ANSSI (09/04/2013). Evidian, filiale du groupe Bull et leader européen de la gestion des identités et des accès, a reçu le prix de la «Meilleure Solution IAM» aux SC Awards Europe 2013 qui récompensent l'excellence en sécurité de l'information en Europe (29/04/2013).

Bull a par ailleurs lancé Hoox, le premier Smartphone européen nativement sécurisé pour un usage professionnel. Respectant les règles édictées par l'ANSSI, Hoox apporte à l'utilisateur l'assurance d'une sécurisation en profondeur grâce à une puce qui assure le chiffrement de la voix, des SMS ainsi que de tous les emails et les données stockés et échangés (03/10/2013).

En matière d'intégration de solutions, le ministère de la Défense fait confiance à Bull pour industrialiser sa chaîne de conception-réalisation des systèmes d'information et contribuer à la rationalisation du Système d'Information, d'Administration et de Gestion (SIAG) (23/01/2013). Le Groupe a également été choisi par Aena Aeropuertos, premier gestionnaire aéroportuaire au monde, pour refondre et rationaliser la gestion d'applications de ses systèmes d'entreprise (10/06/2013).

Enfin, la démarche continue du Groupe en matière de Responsabilité Sociétale d'Entreprise (RSE) a été reconnue par les agences de notation, les investisseurs et les clients. Bull est ainsi classé parmi les 10 % des entreprises informatiques les mieux notées en matière de RSE par EcoVadis. Le Groupe s'est vu également attribuer la première place de l'index GAIA qui classe les 230 sociétés cotées à la Bourse de Paris, hors CAC 40, en fonction de leur performance en matière de développement durable (17/10/2013).

Quatrième trimestre 2013 (données non auditées)

Pour le dernier trimestre de l'année 2013 (cf. Annexe 5), le chiffre d'affaires est de 390,7 millions d'euros. Cette baisse de 2,6% en glissement annuel est principalement liée à la faiblesse de l'activité de Business Integration Solutions, notamment à l'international. Au cours du quatrième trimestre 2012 le Groupe avait enregistré plusieurs commandes majeures pour des supercalculateurs. En 2013, contrairement à l'année précédente mais comme anticipé, de telles commandes n'ont pas été enregistrées. Ainsi, au niveau du Groupe, les prises de commandes s'établissent sur le trimestre en baisse à 432,0 millions d'euros.

Avertissement

Ce communiqué de presse contient des éléments fondés sur des projections ou des prévisions dont la nature est sujette à risques et incertitudes. Ainsi il se pourrait que les résultats futurs diffèrent.
Même si Bull estime que les prévisions et l'information du présent communiqué sont basées sur des hypothèses raisonnables au moment où elles ont été établies, aucune garantie ne peut être donnée sur la réalisation des objectifs ou l'atteinte des anticipations décrites dans le présent communiqué.
Ni Bull ni aucune autre société du Groupe ne donnent de garantie de quelque ordre que ce soit sur l'exactitude, la fiabilité ou la complétude des informations dans le présent communiqué et ni Bull, ni une autre société du Groupe ni ses responsables ne peuvent être tenus responsables de l'utilisation des informations de ce communiqué.

Calendrier Financier prévisionnel

30 avril 2014 

Chiffre d'affaires du premier trimestre 2014

6 juin 2014 

Assemblée Générale

31 juillet 2014 

Chiffre d'affaires du deuxième trimestre et résultats du premier semestre 2014

30 octobre 2014 

Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2014

Réunion et conférence téléphonique

Philippe Vannier, Président-directeur général du groupe Bull, animera ce jour les présentations suivantes afin de commenter cette publication.

(i) à 8h30 (heure de Paris),  une conférence audio en anglais.

  • webcast audio :   lien disponible sur le site http://www.bull.fr/investisseurs/
    numéros d'appel (Q&A) : 
    France :              +33 (0)1 7099 3212  
    UK:                      +44 (0)207 1620 177
    Allemagne :       +49 (0)695 8999 0509
    Les analystes et investisseurs pourront participer à la session de questions & réponses qui suivra la présentation en utilisant le numéro d'appel. La présentation sera disponible en streaming sur le webcast et en téléchargement sur le site web de Bull.

(ii) à 10h30 (heure de Paris), une réunion de présentation en français pour les analystes et les journalistes.
Compte tenu du nombre limité de places, cette réunion pour la presse et les analystes financiers est sur invitation (contacts presse et investisseurs ci-dessous).

À propos de Bull

Bull est l'opérateur de confiance de la donnée en entreprise. Positionné sur le Cloud et le Big Data, le Groupe assure l'intégration et la gestion de systèmes hautes performances et de solutions de sécurité de bout en bout. Bull propose des offres permettant à ses clients de traiter toute l'information à leur disposition pour créer de nouveaux usages. En toute sécurité, Bull transforme la data en valeur pour les organisations.
Aujourd'hui, Bull compte 9200 collaborateurs répartis dans plus de 50 pays dont 700 personnes entièrement dédiées à la R&D. En 2013, Bull a réalisé un chiffre d'affaires de 1,3 milliards d'euros.
Pour plus d'informations : www.bull.fr     www.facebook.com/Bull      www.twitter.com/bullfr

Relations Investisseurs :

Vincent Biraud - Tél : 01 58 04 04 23 - vincent.biraud@bull.net

Relations presse :

Aurélie Negro - Tél: 01 58 04 05 02 - aurelie.negro@bull.net   

 

Annexe 1 : Extraits du compte de résultat

2013
(en millions d'euros)
Innovative Products
Computing Solutions
Business Integration Solutions
Security Solutions
Total
Prises de commandes
68,1
746,4
362,0
136,0
1312,5
Book-to-Bill
100%
99%
116%
105%
104%
Chiffre d'affaires total
162,8
756,7
324,8
138,1
Chiffre d'affaires interne
-94,3
-5,2
-13,1
-8,1
Chiffre d'affaires (net)
68,5
751,5
311,7
130,0
1261,6
Marge contributive
16,7
64,3
7,3
9,31
97,6
Marge contributive (%)
24,4%
8,6%
2,3%
7,2%
 
           
Coûts fonctionnels et transverses2 -52,8
EBIT 44,8
1 après prise en compte d'une charge de 1,8 millions d'euros au titre de l'APA
2 dont gestion commerciale des grands comptes, des offres transverses et résultat de change sur flux opérationnels

 

2012(r)
(en millions d'euros)
Innovative Products
Computing Solutions
Business Integration Solutions
Security Solutions
Total
Prises de commandes
71,5
845,0
359,1
137,6
1413,2
Book-to-Bill
99%
111%
110%
112%
110%
Chiffre d'affaires total
172,6
770,0
340,6
129,4
Chiffre d'affaires interne
-100,2
-6,8
-13,8
-6,7
Chiffre d'affaires (net)
72,5
763,2
326,9
122,7
1285,2
Marge contributive
21,4
63,2
10,3
5,31
100,3
Marge contributive (%)
29,6%
8,3%
3,2%
4,3%
 
           
Coûts fonctionnels et transverses2 -48,2
EBIT 52,1
1 après prise en compte d'une charge de 2,3 millions d'euros au titre de l'APA
2 dont gestion commerciale des grands comptes et résultat de change sur flux opérationnels

 

Annexe 2 : Comptes consolidés résumés

Compte de résultat consolidé simplifié

(en millions d'euros)

2013

 

2012(r)

Chiffre d'affaires

1 261,6

 

 

1 285,2

 

Coûts des produits et services vendus

990,5

 

 

990,8

 

Marge brute

271,2

21,5%

 

294,4

22,9%

Frais de R&D (net)

(12,5)

 

 

(17,0)

 

Frais administratifs et commerciaux

(212,2)

 

 

(225,0)

 

Résultat de change sur flux opérationnels

(1,7)

 

 

(0,4)

 

EBIT*

44,8

3,5%

 

52,1

4,1%

Produits de cession et autres produits et charges opérationnels

(1,9)

 

 

(0,3)

 

Coûts de départs transactionnels

(12,0)

 

 

(7,3)

 

Quote-part résultats nets des entreprises associées

(3,1)

 

 

0,4

 

Ajustement provision CRMF

-

 

 

4,9

 

Résultat Opérationnel

27,8

 

 

49,9

 

Résultat de change sur flux financiers

(0,1)

 

 

0,3

 

Frais financiers nets

(6,8)

 

 

(9,3)

 

Charge d'impôts

(9,7)

 

 

(12,3)

 

Résultat Net

11,2

 

 

28,5

 

dont part des minoritaires

0,3

 

 

(0,1)

 

Résultat Net part du Groupe

10,9

0,9%

 

28,6

2,2%

 

 

 

 

 

 

Résultat de base par action (euros)

0,09

 

 

0,24

 

Résultat dilué par action (euros)

0,09

 

 

0,24

 

Bilan consolidé simplifié

 

Au 31décembre

(en millions d'euros)

2013

 

2012(r)

Immobilisations corporelles & incorporelles

70,8

 

74,2

Goodwill

108,0

 

103,9

Actifs financiers non courants

33,3

 

37,7

Impôts différés

16,1

 

15,4

Actifs non courants

228,2

 

231,2

Stocks et en cours

65,6

 

79,6

Créances clients

120,3

 

133,8

Autres actifs courants

180,8

 

191,3

Placements en garantie

6,2

 

7,3

Trésorerie & équivalents

244,3

 

231,8

Actifs courants

617,2

 

643,8

Total de l'actif

845,3

 

875,0

 

 

 

 

Capitaux Propres - part du Groupe

139,4

 

132,6

Intérêts Minoritaires

0,9

 

0,7

Total passifs non courants hors capitaux propres

245,2

 

236,7

Total passifs courants

459,8

 

505,0

Total du passif

845,3

 

875,0


 

Annexe 3 : Tableau de financement

(en millions d'euros)

2013

 

2012(r)

EBIT

44,8

 

52,1

Amortissements (y compris APA)

22,1

 

22,1

Investissements opérationnels

(21,1)

 

(26,5)

Variation du BFR

(56,1)

 

(30,2)

Flux opérationnel

(10,4)

 

17,5

Frais financiers nets payés

(2,7)

 

(2,3)

Impôts payés

(12,2)

 

(10,7)

Flux provenant des opérations non courantes

(17,0)

 

(19,5)

Flux de trésorerie

(42,2)

 

(14,9)

 

 

 

 

Augmentation/(diminution) de la trésorerie

(32,6)

 

(22,2)

(Augmentation)/diminution de la dette

9,6

 

(7,3)

Variation de la trésorerie nette

(42,2)

 

(14,9)

 

 

 

 

Trésorerie nette*

212,6

 

254,9

 

Annexe 4 : Répartition géographique du chiffre d'affaires :  

(en millions d'euros)

Chiffre d'affaires

2013

2012

Variation

Variation
à taux csts

France

689,3

701,1

(1,7%)

(1,7%)

Europe hors France

381,3

380,3

+0,2%

+0,9%

Reste du monde

191,1

203,7

(6,2%)

(1,1%)

Total

1 261,6

1 285,2

(1,8%)

(0,8%)

 

Annexe 5 : Récapitulatif trimestriel:  

Prises de commandes

(en millions d'euros)

Premier
trimestre

Deuxième
trimestre

Troisième
trimestre

Quatrième
trimestre

Année

2013

Innovative Products

16,4

17,8

18,2

15,9

68,1

Computing Solutions

132,5

214,9

144,4

254,5

746,4

Business Integration Solutions

59,0

123,5

58,8

120,7

362,0

Security Solutions

29,2

42,3

23,6

40,9

136,0

Total

237,1

398,4

245,0

432,0

1 312,5

2012

Innovative Products

10,5

26,2

9,4

25,3

71,5

Computing Solutions

212,6

181,5

139,1

311,9

845,0

Business Integration Solutions

76,3

98,3

63,9

120,6

359,1

Security Solutions

35,1

29,8

22,9

49,9

137,6

Total

334,4

335,8

235,3

507,7

1 413,2

variation

Innovative Products

+56,4%

(32,3%)

+92,7%

(37,4%)

(4,7%)

Computing Solutions

(37,7%)

+18,4%

+3,8%

(18,4%)

(11,7%)

Business Integration Solutions

(22,7%)

+25,6%

(7,9%)

+0,1%

+0,8%

Security Solutions

(16,7%)

+41,8%

+3,4%

(18,0%)

(1,2%)

Total

(29,1%)

+18,6%

+4,1%

(14,9%)

(7,1%)

Chiffre d'Affaires

(en millions d'euros)

Premier
trimestre

Deuxième
trimestre

Troisième
trimestre

Quatrième
trimestre

Année

2013

Innovative Products

14,9

17,9

14,7

20,9

68,5

Computing Solutions

155,3

196,7

156,7

242,7

751,5

Business Integration Solutions

70,2

88,1

66,5

86,8

311,7

Security Solutions

27,1

35,7

26,9

40,2

130,0

Total

267,6

338,5

264,8

390,7

1 261,6

2012

Innovative Products

11,3

19,7

15,4

26,1

72,5

Computing Solutions

175,3

194,3

153,8

239,7

763,2

Business Integration Solutions

74,1

86,6

71,1

95,0

326,9

Security Solutions

25,9

29,5

27,0

40,3

122,7

Total

286,5

330,2

267,3

401,2

1 285,2

variation

Innovative Products

+32,5%

(9,1%)

(4,4%)

(19,8%)

(5,5%)

Computing Solutions

(11,4%)

+1,2%

+1,9%

+1,3%

(1,5%)

Business Integration Solutions

(5,2%)

+1,7%

(6,5%)

(8,6%)

(4,6%)

Security Solutions

+4,8%

+21,1%

(0,4%)

(0,3%)

+5,9%

Total

(6,6%)

+2,5%

(0,9%)

(2,6%)

(1,8%)

Glossaire et présentation de l'information financière :

Les comptes présentés pour l'année 2012 ont été retraités pour tenir compte des effets suivants:
- La norme IAS 19 révisée est entrée en application au 1er janvier 2013, entrainant pour la comptabilisation des avantages postérieurs à l'emploi (retraite, prévoyance, etc) la suppression de la méthode dite du « corridor » et de l'étalement du coût des services passés sur la durée d'acquisition résiduelle. Les comptes pour l'exercice 2012 marqués '(r)' ont été retraités pour prendre en considération (i) au compte de résultat, l'effet de la suppression des charges d'amortissement correspondantes, et (ii) au bilan, l'effet de la prise en compte dans les capitaux propres de tous les éléments non encore reconnus.
- Au début de 2013, une réévaluation de certaines activités notamment au Brésil a conduit à revoir de façon très marginale (moins de 0,5 % du chiffre d'affaires du Groupe) le périmètre des Business Lines Computing Solutions et Business Integration Solutions. Pour une comparaison annuelle plus pertinente, les données par Business Line pour l'année 2012 ont été ajustées pour refléter les périmètres actuels.

Allocation du Prix d'Acquisition (APA) : une partie du prix des acquisitions, dont celle du groupe Amesys en 2010, est allouée à des actifs incorporels amortissables dans l'EBIT.

Le ratio book-to-bill est le rapport entre les prises de commandes et le chiffre d'affaires de la période.

Sauf indications contraires, le Chiffre d'affaires correspond au chiffre d'affaires consolidé, avec des clients externes, et sa variation est donnée à taux de change courants.

CIR signifie Crédit d'Impôt Recherche.

CVAE signifie la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises.

EBIT (Earnings Before Interest and Taxes) correspond au résultat avant impôts, autres produits et charges opérationnels, autres produits et charges financiers et quote part des résultats des sociétés associées.

EBITDA (Earnings Before Interest Taxes, Depreciation and Amortization) correspond au résultat avant impôts, autres produits et charges opérationnels, autres produits et charges financiers, quote part des résultats des sociétés associées et charges d'amortissement.

Endettement : financement sur cession de créances avec recours, emprunts bancaires et obligataires, crédit-bail et location, instruments dérivés passifs.

Flux opérationnel de trésorerie : flux de trésorerie avant prise en compte des frais financiers, de la charge d'impôts impactant la trésorerie et des flux des opérations non courantes.

Investissements opérationnels : acquisition d'actifs par Bull pour son propre compte ou pour le compte de clients dans le cadre de contrats d'infogérance et « Managed  Services ».

Marge contributive : correspond, pour chaque Business Line, au résultat avant impôts, autres produits et charges opérationnels, autres produits et charges financiers, quote part des résultats des sociétés associées, et allocation de coûts fonctionnels et transverses.

Prises de commandes : correspondent à la valeur totale ferme des contrats enregistrés pendant la période. Cette valeur totale ferme des contrats correspond à l'engagement contractuel des clients, sur lequel le management peut être amené à apporter un jugement pour les contrats de longue durée ou ceux pour lesquels l'échéance n'est pas déterminée (tacite reconduction par exemple).

Trésorerie brute : est constituée de la trésorerie et équivalents de trésorerie (y compris OPCVM monétaires), de dépôts et comptes de garantie, ainsi que des comptes à terme bancaires dont la liquidité est quotidienne mais qui ne remplissent pas l'ensemble des critères, notamment de maturité, pour être présentés comme des équivalents de trésorerie.

Trésorerie nette : correspond à la trésorerie brute moins l'endettement et autres passifs financiers.

Dans les différents tableaux de ce communiqué, l'arrondi de la somme peut être différent de la somme des arrondis.

 


Contact
Bull
Aurélie Negro
5 Bd Gallieni - 92445 Issy Les moulineaux Cedex - France
Phone: +33 1 58 04 05 02
E-mail: aurelie.negro@bull.net


Retour haut de page
ImprimerEnvoyer cette pagePartager sur Facebook.Partager sur Linkedin.Partager sur Viadeo.Partager sur Technorati.Partager sur Digg.Partager sur Delicious.Ajouter à ses favoris Google.Partager sur Windows Live.Partager sur Twitter.
EN SAVOIR PLUS
Site Investisseurs >
CONTACT

Aurélie Negro
+33 1 58 04 05 02
aurelie.negro@bull.net